[Wauquiezistan] Alpexpo: quel curieux recrutement

Changement d’actionnaire principal, changement de directeur. C’est ce qui semble être la règle dans tous satellites des collectivités, ce qui illustre que les recrutements sont trop souvent politiques et non pas basés sur les seules compétences.

L’actionnaire principal d’Alpexpo est la région, plus La Métro, donc on change le directeur. L’impétrant s’appelle Jérôme Riff.

Nous ne connaissons pas M. Riff et nous ne mettons pas en doute ses compétences acquises dans ses précédents postes.

C’est juste que nous avons du mal à comprendre en quoi quelqu’un spécialisé dans le développement commercial de peintures de décoration et de montres de luxe et ayant débuté sa carrière chez Auchan comme acheteur de jouets est compétent pour diriger un parc des expositions.

Diriger un parc des expositions c’est à la fois faire de la gestion d’infrastructure (facility management), de la gestion opérationnelle de service qui est un domaine très technique, et enfin du développement de produit pour les salons gérés en propres par Alpexpo. Le tout dans un environnement hyper-concurrentiel où les marges sont faibles.

A la lecture de son CV sur linkedin , M. Riff n’a aucune expérience de la direction d’une entreprise d’une taille comparable, n’a jamais travaillé dans le secteur du service événementiel et ne possède à ce titre aucune expérience des services opérationnels afférent . Il n’a jamais occupé de poste où il fut en charge de procéder à des investissements de plusieurs dizaines de million d’euros. Il n’a jamais géré d’infrastructures. Enfin il n’a jamais participé à la construction de marques dans l’événementiel. Quant à l’expérience internationale, à part la Suisse et l’Angleterre, M. Riff n’a apparemment jamais résidé à l’étranger même si nous ne doutons pas qu’il a voyagé dans le cadre de ses précédents postes.

Encore une fois, ce que nous écrivons n’est pas une critique du parcours de M. Riff qui est plus qu’honorable mais le constat de l’inadéquation de son profil avec le poste de directeur d’Alpexpo, comme nous le ferions si ayant appelé le plombier pour une fuite on nous envoyait un charpentier.

Autre chose qui nous chagrine: nous n’avons pas vu passer d’annonce pour le poste de directeur d’Alpexpo alors que la bonne pratique – pas nous qui le disons mais la Chambre régionale des comptes dans son dernier rapport sur Alpexpo – impose de le faire. Mais bon, peut-être avons nous pas assez regardé ou pas au bon endroit.

Quel fut le processus de recrutement du directeur d’Alpexpo? Sur quels critères objectifs M. Riff a t-il été sélectionné ?

La présidente d’Alpexpo, Mme Béranger, ou peut-être même Laurent Wauquiez ou Anabel André-Laurent en personne auront-ils l’amabilité et la bienveillance de nous éclairer?

En tout cas, Alpexpo a souvent fait l’objet d’une gestion « exotique » et a été l’occasion de jolies magouilles. Nous allons être particulièrement vigilants quant à ce qui s’y passe.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.